Alternatives musicales : Manic Street Preachers, Mago de Oz, Mana

[Publié sur lefrançaisenpartage le 23-11-2013]

Je parle souvent de musique ici, car je veux montrer en quoi l’omniprésence de chansons anglophones à la radio est le résultat d’un choix délibéré mais dont on oublie les raisons.
Délibéré parce que soutenus par les arguments : l’anglais fait jeune, et que les groupes anglais sont meilleurs… sans se rendre compte à quel point le choix des musiques tente de valider ces arguments. On va choisir, chercher des musiques qui vont dans ce sens. 

Petit rappel pour ceux qui ne suivent pas mon blogue depuis le début : les accords Blum-Byrnes (versant culturel du plan Marshall) nous ont amené à mettre plus de chansons anglaises (et de cinéma) pour donner des débouchés commerciaux à l’industrie culturelle américaine en échange de prêts d’argent. Nous avons donc été consentants. Par contre, on s’est habitué à une certaine esthétique, et même si l’on ne voulait pas « de l’anglais », maitenant on en veut car cela nous rassure, ce sont les modèles avec lesquels on a grandi et il ne faut pas que la transition soit trop brutale. C’est une forme de colonisation douce consentie, sans heurts, sans violence physique. De plus, les Etats-Unis, avec la victoire de la Seconde Guerre Mondiale, ont pris la place symbolique de pays le plus puissant (alors qu’avant c’était la France (au niveau culturel, c’était indéniable) et le Royaume-Uni). On veut donc savoir quels contenus culturels « consomme » l’élite mondiale, et en être.

Tout cela, ce sont des constructions mentales, qui découlent d’un historique et d’un inconscient. Je le prouve en musique.

Le Royaume-Uni à gauche toute : les Manic Street Preachers

Quand on parle de communisme, on pense URSS, Cuba, Chine. Dans notre imaginaire, les contenus culturels marxistes ne peuvent venir que de ces pays, même si le marxisme a pu influencer d’autres pays (comme la France).

J’ai pu m’en rendre compte à l’université, les Français connaissent Placebo, Muse, Arcade Fire, Oasis, Blur, les Rolling Stones, Nirvana, voire The Clash, Depeche Mode, etc… mais quasiment personne ne connaît les Manic Street Preachers, groupe de très grande importance au Royaume-Uni, qui a eu autant d’influence si ce n’est plus que certains des groupes mentionnés comme Blur, Oasis (peut-être pas les Rolling Stones quand même).

Et pourquoi ne sont-ils pas connus en France ? Roulement de tambour…!!! A mon avis, c’est parce qu’ils sont plutôt d’extrême gauche et que cela ne correspond pas à notre image du Royaume-Uni, de Thatcher, de la City, de l’ultralibéralisme. Ils ne rentrent pas dans les cases. Certes leurs textes ne sont pas forcément d’accès facile pour un non-anglophone, mais je ne pense pas que les francophones comprennent davantage Depeche Mode, Placebo… eh oui, autre élément, ce sont plutôt des intellectuels qui ont des choses à dire (autres que leurs peines de coeur). Non, le truc, c’est que ce sont des gens qui ont grandi dans une ville minière, enfants d’ouvriers, qu’ils ont dénoncé les Etats-Unis, Reagan, Thatcher pour le Royaume-Uni. Ce sont des socialistes (dans le sens marxiste) convaincus, c’est, de mémoire, le seul groupe étranger que Castro a laissé jouer à Cuba. Forcément, ça ne cadre pas…!

Pour les Français qui ne connaitraient pas, voici quelques entrées pour découvrir ce groupe incontournable :

Les deux succès qui sont un peu passés en France dans les années 90 : If you Tolerate Your Children Will Be Next (sur les républicains qui se battaient face à Franco en Espagne) et A Design For Life, sur le vide de la société capitaliste.

Mais il y a de nombreux autres gros succès :

Leur premier gros succès : Motorcycle Emptiness (sur le vide de la société de consommation je crois). 1993, le titre super enragé : La Tristesse Durera (en français s’il vous plaît!). Dans les années 2000 : Ocean Spray, et So Why So Sad, extraits de l’album qu’ils ont joué à Cuba, album que je préfère. Plus tard (2007) : petit duo pop avec la chanteuse des Cardigans : Your Love Alone. Des reprises : « Last Christmas » version folk. Enfin, il y en aurait tellement… Tsunami, Roses in the Hospital, The Love of Richard Nixon, You Stole the Sun From My Heart… La petite dernière, sur le combat syndical et l’époque Thatcher avec les grèves dans les mines, Anthem for a Lost Cause, dans la lignée de Ken Loach :

 

Voilà, tout ça pour dire qu’il y a une sorte d’idéologie derrière ce qui passe à la radio ou derrière ce qu’on nous met au cinéma. 

Mago De Oz

Deuxième exemple : le groupe de folk métal Mago De Oz, groupe… espagnol. Ce groupe a tourné en Espagne et dans toute l’Amérique du Sud, depuis 1988 (avec des membres qui ont changé). C’est une Espagnole qui me l’avait fait découvrir il y a presque 10 ans, j’avais trouvé ça génial, je n’ai jamais compris comment c’était possible que pas une de leurs chansons ne soient passé en France, alors qu’elles sont très festives et accrocheuses. C’est pour moi la preuve que les maisons de disque ne nous servent que ce que l’on connaît déjà, des choses préformatées, en anglais, voire en français. Démonstration en musique :

 

La version de l’album est meilleure, mais il n’y a pas de vidéo avec. Je vous invite à l’écouter (ou à la faire écouter, c’est plus marrant, personne ne s’attend à ce qui se passe), grosse surprise au début !! Je ne connais pas beaucoup de groupes qui chantent en espagnol, mais on pourrait aussi citer Mana, le groupe superstar en Amérique du Sud, comme par exemple avec le seul titre que je connaisse Mariposa Traicionera. Je vois le nombre de vues : 21 millions, et pas un seul passage dans l’hexagone… Je tombe sur Amor Clandestino avec 50 millions de vues… Je sais que les vues, ça n’est pas forcément gage de qualité, mais à ce niveau là c’est étrange et je trouve ça tout aussi bien que ce que l’on entend parfois. Il y a peut-être également des groupes d’autres pays de qualité que l’on ne connaîtra jamais. Alors, d’après vous, pourquoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  Il y a 1 commentaire sur le forum.