TOUTE L’ACTUALITE 2115 DE LA FRANCOPHONIE EN UN SEUL CLIC !

Chère Madame, Cher Monsieur,

Vous faites partie des fidèles lecteurs du blogue Lavoixfrancophone et, à ce titre, vous manifestez une sensibilité particulière aux problèmes et enjeux de notre monde. C’est pourquoi, aujourd’hui, je souhaite vous présenter notre Nouvelle Encyclopédie Interplanétaire du Savoir, une encyclopédie multi-connectée en ligne entièrement renouvelée et bénéficiant des toute dernières innovations technologiques.

Alliant jeux, lectures et animations holographiques, cette fabuleuse ressource documentaire vous permettra de découvrir chaque semaine des articles mis à jour en temps réel, avec des informations minutieusement vérifiées par nos Robots Connectés sur la Toile.

Avec la Nouvelle Encyclopédie Interplanétaire du Savoir, vous bénéficierez, en outre, d’une sélection d’holoconférences en ligne animées par les meilleurs spécialistes !

Alors, si comme je le pense, vous souhaitez vous tenir au fait des dernières actualités, et notamment celles ayant trait à la francophonie, n’attendez pas et profitez vite de notre offre spéciale d’abonnement réservée à vous, lecteur, lectrice de ce blogue.

Afin que vous puissiez vous forger une véritable opinion sur la qualité de notre encyclopédie, nous vous proposons, à titre gratuit, des extraits d’articles susceptibles de vous intéresser.

Bonne lecture et à très bientôt,

Yacine Wart’hing, directeur de la rédaction

Europe, Méditerranée et francophonie

Des développements possibles pour le français : Europe et Méditerranée

Si le Royaume-Uni quittait l’Europe, on pourrait imaginer un basculement linguistique au niveau de la commission, car le socle de locuteurs anglophones maternels se retrouverait très réduit (essentiellement la République d’Irlande, soit environ 4,7 millions d’habitants).

Regardons les cartes suivantes :

Carte des pays/régions membres de la Francophonie, des membres associés, et observateurs

Nombre d’apprenants du français dans le Monde

carte apprenants

 

Cette carte (également extraite du rapport la langue française dans le monde 2010) indique clairement où se situeront les locuteurs du français demain. C’est une réalité méconnue en France où l’on pense que le français est langue officielle mais très mal connue ou pas du tout maîtrisée en Afrique. Ce qu’il faut savoir pour comprendre cette carte, c’est que dans de nombreux pays d’Afrique où la langue officielle est le français, le système scolaire fait que les cours sont en français, sans doute un peu comme un système d’immersion. Ainsi, aujourd’hui, il y a deux fois plus de jeunes à apprendre le français en Afrique qu’en Europe (France comprise), ce qui implique qu’avec les progrès de la scolarisation et l’allongement de la durée de vie, le français ne devrait pas tarder à être davantage parlé, même en tant que langue maternelle en Afrique (basculement actuel massif vers le français langue maternelle tout le long du golfe de Guinée). Pour comprendre l’impact de cette carte, il faut voir que le nombre d’apprenants n’est pas le nombre de personnes qui parlent actuellement le français mais qui sont en train de l’apprendre (même si c’est avec des résultats inégaux selon les pays) : c’est donc une classe d’âge qui va de 5 à 18 ans grosso modo. On ne mesure pas encore bien les implications que cela aura mais il faudra bien se pencher sur la question un jour.

Plus généralement, le français reste donc une langue apprise sur tous les continents et reste donc une langue d’importance. (2e par son influence après l’anglais selon les critères établis par Louis Calvet)

Carte de la population francophone dans les pays de l’OIF

Numériser0002

C’est une carte, avec toutes ses imperfections (est-ce qu’il n’en manque pas là, qui compte-t-on dans la catégorie « population francophone »…?) mais a néanmoins le mérite de donner une petite idée de la présence du français dans les pays membres de l’OIF : grosse présence au Québec, en Tunisie, implantation forte en Afrique centrale. On se surprend à voir la faible présence du français en Côte d’Ivoire et sa si forte implantation en Tunisie. La carte ne rend pas la diversité des situations et leur dynamique : langue étrangère privilégiée dans le Maghreb, mais avec une langue maternelle commune, elle est langue d’union dans un certain nombre de pays linguistiquement divisé le long du golfe de Guinée et y est donc a priori promise à un avenir plus important. Cette carte est extraite du rapport  « la langue française dans le monde 2010 » aux éditions Nathan.

Le français dans les pays anglophones

(Publié sur lefrançaisenpartage le 29-07-2013)

Royaume-Uni et Irlande

 D’après une étude de l’Union Européenne, le français est la première langue étrangère apprise au Royaume-Uni et en Irlande. Elle y est parlée par respectivement 23% et 20%. D’après cette même étude, 62% des Britanniques et 58% des Irlandais pensent que le français est la plus utile des langues (en dehors de leur propre langue) pour leur carrière et leur développement personnel, et lorsqu’il s’agit de la langue qu’ils voudraient que leurs enfants apprennent en priorité, ils placent le français à 71% (RU) et 64% (Irl).

Le site wikipedia rajoute que les 23% de Britanniques qui parlent le français s’expliquent par : sa popularité comme langue à l’école, le nombre de Français au Royaume-Uni (300 000) et les immigrés originaires d’Afrique Noire qui le parlent comme première ou deuxième langue.

Sources :

http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/ebs/ebs_243_en.pdf, p. 14 ; p. 33

http://en.wikipedia.org/wiki/Languages_of_the_United_Kingdom#cite_note-6

États-Unis

En 2010, 2,1 millions d’Américains déclaraient parler le français (1,6 millions), ou un créole à base de français (0,5 million, pour les Cajuns et les Haïtiens notamment) à la maison. Le français est notamment parlé en Louisiane et dans le Nord-Est (Vermont, Maine, New-Hampshire), c’est-à-dire à proximité du Canada (Québec et Nouveau-Brunswick). En 2008, 117 076 citoyens français résidaient aux États-Unis. Plus de 13 millions d’Américains se déclarent d’origine française (5,3% du total).

Le point sur la situation actuelle du français au Gabon, Burundi, Rwanda

(Publié sur lefrançaisenpartage le 29-12-2012)

Je réponds ci-dessous au commentaire de Jean-Marc que vous pouvez retrouver dans son intégralité en cliquant dessus. En effet, on lit pas mal tout et n’importe quoi sur la récente déclaration d’Ali Bongo d’instaurer l’anglais au Gabon, il était temps de remettre les pendules à l’heure :

« Votre analyse sur la diffusion du Français en Afrique me semble pertinente mais il faudrait peut-être la nuancer maintenant au regard de tendances récentes.

1°)Si la langue française est en phase 2 ou 3 de son développement [avec un centre qui s ‘affirme et qui peu à peu diffuse la langue sur ses périphéries) ] il en est encore de même pour la langue anglaise. L ‘Inde , forte de son 1,3 milliards ou plus d’ habitants… »

Les impressions ne font pas les faits et il faut rester mesuré. Les changements prennent du temps.
Reprenons :

  Il y a 1 commentaire sur le forum.