NdL 3 - Uniformisation culturelle et défense du français

Réagissez aux articles écrits sur le blogue !

NdL 3 - Uniformisation culturelle et défense du français

Messagepar La Rédaction » Dim 02 Aoû 2015, 06:54

http://lavoixfrancophone.org/ndl-3-uniformisation-culturelle-defense-du-francais/
La Rédaction
 
Messages: 0
Inscription: Ven 29 Nov 2013, 14:30

Re: NdL 3 - Uniformisation culturelle et défense du français

Messagepar Marc Beaufrère » Dim 02 Aoû 2015, 10:57

"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 479
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Re: NdL 3 - Uniformisation culturelle et défense du français

Messagepar Italien » Lun 10 Aoû 2015, 09:03



"« Ainsi la Turquie musulmane, plus développée et moins dogmatique religieusement, alimente en séries le monde arabe. Les téléspectateurs, et surtout les téléspectatrices, peuvent y voir des musulmans décomplexés, avec des mœurs modernes, dans un décor méditerranéen familier. » p. 67'

Je ne vois pas très bien ce que cette affirmation très générale vient faire dans la défense du français en ce qui concerne le monde arabe il y a ce livre qui n'hésite pas à se réjouir de la suppression du français comme langue officielle dans la Constitution Mauritanienne. Il est à noter que l'auteur est professeur de linguistique anglaise à Grenoble.
http://www.amazon.fr/Devenir-langue-dom ... 2600013024
Italien
 
Messages: 91
Inscription: Ven 11 Avr 2014, 01:30

Re: NdL 3 - Uniformisation culturelle et défense du français

Messagepar Marc Beaufrère » Lun 10 Aoû 2015, 20:06

Effectivement, le fil des citations peut entraîner une certaine confusion. En fait, l'intérêt de cette citation est d'illustrer une propriété de la mondialisation qui va peut-être à l'encontre des idées reçues : si elle uniformise dans un premier temps, elle s'adapte ensuite aux marchés lorsque ceux-ci atteignent une taille critique. L'évolution des mœurs de la Turquie dans les séries qu'elle produit présente un intérêt équivalent, si ce n'est supérieur, à ce qui pourrait venir des États-Unis, pour le monde arabe. Autrement dit, lorsqu'il n'y a plus la plus-value des mœurs libérées, le public, toutes choses égales par ailleurs, préfère un décor, une "couleur" locale. L'anglais n'était donc la langue de la modernité que dans la mesure où c'était la seule langue utilisée pour produire un certain nombre de séries.
Il semblait y avoir une malédiction en France des productions locales qui fonctionnaient peu, mais des séries de très bonne qualité ont émergé, qui ont su trouver leur public, y compris à l'étranger : Un village français ou Plus Belle la Vie en sont deux exemples. Comme quoi il y a une demande de diversité, thèse que j'essayais d'illustrer. Je ne sais pas si je réponds totalement à votre question ?

Quant aux gens qui se réjouissent du recul du français, il y en a beaucoup, et ils ont le droit de ne pas aimer le français, personne ne les oblige. En ce qui me concerne, je suis heureux que le français soit toujours une langue aimée et utilisée par beaucoup de gens, et ça me suffit.
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 479
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Re: NdL 3 - Uniformisation culturelle et défense du français

Messagepar Italien » Mar 11 Aoû 2015, 15:17

Marc Beaufrère a écrit:Effectivement, le fil des citations peut entraîner une certaine confusion. En fait, l'intérêt de cette citation est d'illustrer une propriété de la mondialisation qui va peut-être à l'encontre des idées reçues : si elle uniformise dans un premier temps, elle s'adapte ensuite aux marchés lorsque ceux-ci atteignent une taille critique. L'évolution des mœurs de la Turquie dans les séries qu'elle produit présente un intérêt équivalent, si ce n'est supérieur, à ce qui pourrait venir des États-Unis, pour le monde arabe. Autrement dit, lorsqu'il n'y a plus la plus-value des mœurs libérées, le public, toutes choses égales par ailleurs, préfère un décor, une "couleur" locale. L'anglais n'était donc la langue de la modernité que dans la mesure où c'était la seule langue utilisée pour produire un certain nombre de séries.
Il semblait y avoir une malédiction en France des productions locales qui fonctionnaient peu, mais des séries de très bonne qualité ont émergé, qui ont su trouver leur public, y compris à l'étranger : Un village français ou Plus Belle la Vie en sont deux exemples. Comme quoi il y a une demande de diversité, thèse que j'essayais d'illustrer. Je ne sais pas si je réponds totalement à votre question ?

Quant aux gens qui se réjouissent du recul du français, il y en a beaucoup, et ils ont le droit de ne pas aimer le français, personne ne les oblige. En ce qui me concerne, je suis heureux que le français soit toujours une langue aimée et utilisée par beaucoup de gens, et ça me suffit.


Mais est-ce que le française recule ?
C'est très difficile de se faire une idée.
Italien
 
Messages: 91
Inscription: Ven 11 Avr 2014, 01:30

Re: NdL 3 - Uniformisation culturelle et défense du français

Messagepar Marc Beaufrère » Mar 11 Aoû 2015, 20:59

Oui, c'est très difficile de se faire une idée, c'est pour ça qu'on est là d'ailleurs...

Ça dépend à quelle échelle on se place. Globalement, il progresse fortement : nombre de locuteurs (277 millions, dont un peu plus de 220 millions qui l'utilisent quotidiennement (à la maison ou dans leur vie de tous les jours) selon le dernier rapport de l'OIF), nombre d'apprenants (il y a une forte demande de français, et il manque des professeurs, cf rapport de l'OIF également). Donc au niveau de son utilisation dans la vie quotidienne, le français ne cesse de progresser, et depuis toujours. Voir à ce sujet mon article "évolution du nombre de francophones" Au niveau géographique et en termes de langue d'usage (langue maternelle ou de travail), il progresse énormément en Afrique et Moyen-Orient, il stagne en Am. du Nord et en Europe, il progresse assez peu en Asie et Am. du Sud. Au niveau institutionnel, c'est là que ça se gâte : il recule dans les institutions européennes (quoique maintenant il a atteint le plancher, donc il ne recule plus vraiment...) et c'est le même topo dans les organisations internationales je crois, mais là je suis moins sûr. Pour faire un résumé : le français se consolide et progresse à l'intérieur des pays francophones où il a une grosse marge de progression, mais il a beaucoup reculé dans les institutions internationales et en tant que langue vivante enseignée en dehors des pays francophones.

Pour l'Europe, vous connaissez la situation : le nombre de locuteurs de français en Europe a plutôt tendance à augmenter (grâce à la vitalité de la population française) mais son apprentissage en tant que langue étrangère en Europe a énormément baissé dans les années 90 quand tous les pays sont passés à l'anglais 1e langue étrangère : les pays du bloc de l'Est qui ont rejeté le Russe pour favoriser l'anglais et l'Italie, le Portugal, l'Espagne et la France qui ont suivi le mouvement.

Mais il faut voir que dans l'histoire du monde, tout a un temps de décalage. Si le français était la langue internationale au XVIIIe, XIXe et même encore au début du XXe siècle, toutes les raisons qui font que l'anglais est aujourd'hui la langue dominante étaient mises en place dès 1763 (cession des colonies françaises d'Amérique et d'Inde). Les deux guerres mondiales n'ont fait qu'entériner ce basculement. Aujourd'hui, les pays anciennement colonisés par la France sont comme des réservoirs qui se remplissent de francophones au fur et à mesure que l'instruction progresse. La situation est encore fragile mais peut-être qu'un jour on dira, si l'usage du français progresse comme certaines prévisions le laissent entendre, que son importance était déjà visible mais en gestation dans les années 2010... comme l'a esquissé Jean-Marc dans sa très stimulante uchronie "TOUTE L’ACTUALITE 2115 DE LA FRANCOPHONIE EN UN SEUL CLIC !"

Attention cependant à l'effet d'optique. Vu de France, la situation de notre langue semble catastrophique, et c'est le tout anglais qui apparaît comme la solution naturelle. Mais cela est dû à notre position géographique et à notre appartenance aux institutions européennes qui sont anglicisées. J'ai parlé avec un Ukrainien dernièrement, pour lui, les deux langues qui comptent au monde sont l'anglais et le russe. J'étais surpris, car en ce qui nous concerne, le russe paraît une langue... lointaine. Mais il avait ses arguments, et vu de chez lui (il habite maintenant en Pologne), c'est sensé. Je pense que si l'on se place en Afrique, les 3 langues importantes sont, dans l'ordre d'importance : le français, l'arabe et l'anglais. Si on se place en Amérique du Sud, ils vous diront l'espagnol, le portugais et l'anglais... J'avais parlé de la situation du français en Afrique avec une Brésilienne, c'était limite si elle ne me riait pas au nez, elle pensait que le français n'était que parlé en France et elle est restée sur ses idées reçues. J'en ai parlé avec l'Ukrainien sus-mentionné, et il est revenu après avoir fait des recherches (pour le coup, lui a vérifié) et il essayait de me convaincre que le français était une langue importante : "officielle dans 33 pays, tu te rends compte". Comme quoi !

Vous parlez de la Mauritanie : il y a des choix politiques (comme en Algérie), pour conforter une identité ou contenter une opinion publique. D'un autre côté, il y a la réalité de l'utilisation des langues et la Mauritanie est justement l'un des pays où le français progresse le plus (voir le dernier rapport de l'OIF ou wikipedia). Peut-être que la personne que vous citez se réjouit de la suppression du français langue officielle (en 1991) justement parce qu'elle craint son expansion.
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 479
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Re: NdL 3 - Uniformisation culturelle et défense du français

Messagepar Belgo Elsässer » Ven 14 Aoû 2015, 13:18

Pour compléter la réponse de Marc Beaufrère, j'irai encore plus loin dans l'optimisme concernant la langue Française.
La semaine dernière l'ONU a publié ses nouvelles perspectives pour la croissance de la population mondiale et l'on peut voir que sur la plupart des continents les pays francophones sont les pays avec la plus forte croissance démographique (j'ai fait un billet là dessus sur mon carnet numérique http://lemondeenmarche.hautetfort.com/)

En Europe : le Luxembourg est le champion toute catégorie, et c'est un pays que se francise de plus en plus. Son ancien premier ministre, Jean Claude Juncker, était par exemple le seul à faire campagne en Français pour la présidence de la Commission Européenne (alors que ce n'est pas sa langue maternelle). Et les autres pays francophones ont une croissance supérieure à la moyenne du continent, surtout la Suisse (la France pourrait devenir le pays le plus peuplé d'Europe dans quelques décennies).

Dans les Amériques
:
C'est la Guyane qui a la plus forte croissance démographique du continent, même si sa population demeure très faible. Mais il y a quand même 30 millions de francophones disséminés entre Terre-Neuve et la Terre de Feu. (je vous conseille de lire cet article très instructif à ce sujet : http://www.ledevoir.com/societe/actuali ... -se-parler )

En Afrique :
Là c'est carrément un raz-de-marée, la population est en pleine explosion, et les pays à la plus forte augmentation proportionnelle de population sont majoritairement francophones. Évidement cela pose toute une série de questions en matière de développement social, économique et environnementale. L'OIF cherche heureusement à accompagner les pays africains en développant toute une série de programme d'éducation, notamment en partenariat avec l'AFD pour le programme "100.000 professeurs pour l'Afrique". Et certains pays d'Afrique comme la Côte d'Ivoire ou la RDC figurent parmi les pays avec la plus forte croissance économique au monde.
Dernière édition par Marc Beaufrère le Ven 14 Aoû 2015, 13:52, édité 1 fois.
Belgo Elsässer
 

Re: NdL 3 - Uniformisation culturelle et défense du français

Messagepar Italien » Lun 24 Aoû 2015, 17:06

Marc Beaufrère a écrit:Oui, c'est très difficile de se faire une idée, c'est pour ça qu'on est là d'ailleurs...


Merci Marc pour le lien. Effectivement cette histoire de "jeunes" qui vont étudier aux USA ne repose que sur des clichés d'autant plus que ce n'est pas aussi simple d'immigrer aux USA surtout quand on vient de certains pays.
Italien
 
Messages: 91
Inscription: Ven 11 Avr 2014, 01:30

Re: NdL 3 - Uniformisation culturelle et défense du français

Messagepar susuki1234 » Mer 14 Oct 2015, 08:47

et les pays à la plus forte augmentation proportionnelle de population sont majoritairement francophones. Évidement cela pose toute une série de questions en matière de développement social, économique et environnementale.
สล็อตออนไลน์มือถือ
susuki1234
 
Messages: 4
Inscription: Jeu 10 Sep 2015, 08:05


Retourner vers Actualités du blogue

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités