Page 1 sur 1

RP45 J.Marc: Nouvelle carte des langues au primaire

MessagePosté: Lun 08 Fév 2016, 10:35
par Varlet
C'est sous ce titre qu'un article sur les langues au primaire est paru ce mois-ci dans un journal syndical de l'Enseignement, Fenêtres sur cours. Les principales informations à retenir sont les suivantes :
- l'enseignement de l'anglais au primaire est devenu hégémonique, passant de 70% des élèves en 2001 à 91 % aujourd'hui.
- La part de l'allemand a régressé pour la même période, de 18,6 à 6%, enseignement essentiellement concentré en Alsace et sous accords transfrontaliers.
- A la rentrée, 1 000 écoles supplémentaires enseigneront l'allemand et près de 200 autres l'italien ou l'espagnol.
- Au final, ce seront donc 5 500 écoles qui proposeront une autre langue que l'anglais en France : 3 800 l'allemand, 1 7OO une autre langue (espagnol, italien, chinois).

Pourquoi un tel changement ?
La ministre affirme qu'elle veut offrir un choix plus large aux élèves dès l'école primaire mais aussi montrer qu'elle souhaite maintenir les sections bilangues au collège.
Nous ne pouvons que nous réjouir évidemment d'une telle prise de conscience de la part du Ministère de l’Éducation Nationale. En effet, si nous prônons sur ce blogue une meilleure prise en compte de la francophonie, nous encourageons aussi une francophonie ouverte sur les autres langues et non uniquement sur l'anglais !
Le problème majeur va être la mise en place de ces annonces. La ministre promet de nouvelles sources, des recrutements d'assistants parmi les étudiants étrangers , des interventions de professeurs de langue du secondaire. Telle était la situation il y a une quinzaine d'années d'ailleurs. Depuis environ 5 ans, les professeurs des écoles sont chargés de l'enseignement des langues. Cela permet des économies budgétaires mais l'enseignement est assez disparate...

L'article permet aussi de s'informer sur l'enseignement des langues des élèves d'origine étrangère. Ainsi apprend-on que l'enseignement de l'arabe concerne 57 145 élèves, le turc 16 555, les autres langues concernées étant le serbo-croate, l'espagnol, l'italien, le portugais (ces langues se partageant environ 7 000 élèves). En tout, 80 000 enfants, pour la plupart français. Une expérimentation sera menée dès la rentrée pour que ces sections soient ouvertes à tous les élèves, quelles que soient leurs origines. Il serait enfin temps que l'on tienne compte de l'importance grandissante d'une langue comme l'arabe !