RP 85 JMV: le français exclu des facs algériennes?

Modérateurs : Michel, Varlet, Marc Beaufrère

Varlet
Messages : 198
Inscription : jeu. 10 janv. 2013, 12:51
Localisation : Chantraine ( Vosges )

RP 85 JMV: le français exclu des facs algériennes?

Message par Varlet » ven. 26 juil. 2019, 13:21

C'est en tout cas l'intention du ministre algérien de l'enseignement supérieur, M. Tayeb Bouzid. La langue de Molière serait remplacée par l'anglais.
Dans un premier temps, seuls les documents administratifs seront concernés, avant une généralisation dans l'enseignement ?
Les mots du ministre pour justifier cette mesure sont en tout cas très durs et même outranciers:

"Si on met en ligne les modules enseignés en langue arabe il y a 200 ou 300 millions de personnes qui vont les lire. Si on les met en français, personne ne parle français."
"Si nous voulons que les étudiants étrangers viennent, il faut utiliser la langue anglaise"."

"Le français ne mène à rien."

Nul doute que les journalistes de The Economist vont exulter et intensifier leur politique d'anglicisation de la planète...Pour mémoire, ces derniers conseillent aux Européens de privilégier l'anglais comme "langue neutre" ( ! ) même après le Brexit ! ( voir article 3 ci-dessous )

Comment cette réforme est-elle perçue par les étudiants algériens ? Certains approuvent, d'autres sont sceptiques ou s'opposent carrément.Comme le rappelle un article, d'autres tentatives de substitution du français par l'anglais ont déjà été tentées dans le passé, apparemment sans succès.
Cette réforme intervient dans des contextes parfois antagonistes : contestation du pouvoir politique par le peuple depuis des mois, marchandisation de l'enseignement supérieur et concurrence accrue entre universités de tous les pays et en même temps, consolidation du français dans les matières scientifiques au Maroc.

L'Algérie ne faisant pas partie de l'OIF, cette dernière n'est pas en mesure de faire entendre sa voix auprès des autorités algériennes. Les pays francophones vont-ils intervenir et le désirent-ils ? En tout cas, la nécessité d'un espace Erasmus francophone apparait désormais comme évidente si l'on veut éviter un abandon progressif du français dans les études supérieures des pays francophones.

https://www.francetvinfo.fr/societe/edu ... 52443.html

https://www.elwatan.com/edition/actuali ... 08-07-2019

https://www.yvesmontenay.fr/2019/06/27/ ... du-brexit/

https://fr.sputniknews.com/afrique/2019 ... echniques/

Varlet
Messages : 198
Inscription : jeu. 10 janv. 2013, 12:51
Localisation : Chantraine ( Vosges )

Re: RP 85 JMV: le français exclu des facs algériennes?

Message par Varlet » ven. 09 août 2019, 13:23

Ci-dessous une interview avec une spécialiste de l'Algérie, qui donne des éclairages intéressants sur la décision du ministre de l'Enseignement supérieur algérien, notamment sur le fait que de plus en plus de dirigeants algériens sont formés dans les pays anglo-saxons mais que pour le moment, l'Algérie ne dispose pas toujours des ressources humaines et matérielles pour réussir sa réforme.
Au passage, les messages des internautes passés à l'écran m'ont semblé "violents" : y -t-il un rejet du français à l'oeuvre ?

https://afrique.tv5monde.com/informatio ... u-francais

Répondre

Revenir à « Afrique du Nord et Proche-Orient »