Marc RP 73 : difficile présence du français à Bruxelles

Tous pays dans et hors UE

Modérateurs : Michel, Marc Beaufrère, Varlet

Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
Messages : 529
Inscription : lun. 07 janv. 2013, 13:54
Localisation : Carrouges (Orne)
Contact :

Marc RP 73 : difficile présence du français à Bruxelles

Message par Marc Beaufrère » jeu. 24 oct. 2019, 12:56

France 24 enquête sur la présence de l'anglais et du français à Bruxelles.
Divers témoignages sur place attestent du déclin de la langue française à Bruxelles depuis 20 ans. En ce moment, il a quasiment touché le plancher...
Emmanuel Macron souhaite faire du français la langue par défaut, si le Brexit se concrétise, car plus aucun pays n'a déclaré l'anglais comme langue officielle parmi les pays membres.
Une journaliste de France 24 interpelle la porte-parole de la Commission Européenne. J'ai été assez peu convaincu. Néanmoins, je sais que par ailleurs, Jean-Claude Juncker a souhaité aussi sensibiliser sur le fait que l'on puisse réutiliser le français. Il a suscité la surprise de ses interlocuteurs qui ont d'abord cru à une blague. Dans la vidéo, un fonctionnaire français témoigne du fait que lorsque l'on veut parler français, on a l'air tellement français (sous-entendu avec un complexe de supériorité). Il faudrait prendre ce problème de représentation mentale à bras-le-corps et travailler l'argumentation dans ce genre de circonstances. Un travail concerté des fonctionnaires et des politiques permettrait sûrement que l'on n'ait pas à se cacher pour parler français, pourtant une des 3 langues de travail de la commission. Il faudra s'affirmer (pas solitairement, mais avec une réflexion partagée préalable) sans attendre que l'"on" nous donne l'autorisation de parler français. Individuellement, il est sûr qu'un fonctionnaire aura peur de mettre les pieds dans le plat, face à ses collègues et au poids des habitudes. Mais s'il y a action concertée, ce sera plus faisable.
On y voit aussi un polonais qui passe un "entretien" devant la commission : d'abord en anglais (bonne expression mais forcément moins bonne que si c'était sa langue maternelle) puis en polonais : beaucoup plus fluide et convaincante. La traduction finira-t-elle par être la langue de l'Europe ? Encore trop tôt pour le dire.
La vidéo :
Union européenne : après le Brexit, le "comeback" de la langue française ?
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey

Varlet
Messages : 200
Inscription : jeu. 10 janv. 2013, 12:51
Localisation : Chantraine ( Vosges )

Re: Marc RP 73 : difficile présence du français à Bruxelles

Message par Varlet » ven. 25 oct. 2019, 09:59

Lutter seul pour le retour de français à Bruxelles risque d'être ardu et perdu d'avance. Il faudrait peut-être jouer sur deux tableaux:
- s'allier avec les autres pays francophones que sont la Belgique ( handicapée cependant par ses querelles linguistiques), le Luxembourg, et dans une moindre mesure, la Roumanie et pourquoi pas avec des pays de langue latine comme l'Italie.
- promouvoir le français en même temps que l'allemand, ce qui serait normal : les deux pays sont à l'origine de l'Union Européenne tout de même. Et cela éviterait de considérer l'utilisation accrue du français comme une volonté de domination.

Surtout, il faudra une volonté de fer dans ce combat tant les résistances seront grandes. Et donc choisir des représentants convaincus de ce combat, pas des européens déjà à moitié américanisés !

Répondre

Revenir à « Europe »