Propositions de réforme de la langue française

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

Propositions de réforme de la langue française

Messagepar Michel » Dim 14 Juil 2013, 19:38

Le terme de néofrançais a été créé par Raymond Queneau :
"L'interrogation sur le langage est au cœur de l'œuvre de Queneau, qui formule sa défense du « néo-français » et ses propositions, sérieuses et moins sérieuses, de réforme de l'orthographe et de la syntaxe dans Bâtons, chiffres et lettres (1950) et Meccano (1966)" (http://www.larousse.fr/encyclopedie/lit ... eau/176270)
Divers groupes se sont lancés dans des propositions de réforme de l'orthographe ; pour la syntaxe, les audacieux sont plus rares.
Victor Hugo disait qu'en matière de langue française, il ne fallait toucher à la syntaxe.
Voir ce texte : ""Une réforme ambitieuse de la langue française est nécessaire à sa survie" :
(http://www.lexpress.fr/culture/livre/une-reforme-ambitieuse-de-la-langue-francaise-est-necessaire-a-sa-survie_1107592.html#8VthQIiMzEbSJh4u.99)
qui se conclue par ces mots : "Mon rêve: notre langue, tellement plus belle et plus riche que toutes les autres, revient parmi le trio de tête des langues apprises dans le monde (elle est actuellement neuvième). Et l'esprit français brille de nouveau à sa juste place, au firmament. C'est possible, si nous nous attaquons au problème dès aujourd'hui et sans préjugés. Attention, à défaut d'action, notre langue se transformera à n'en pas douter en patois local, au même titre que le breton ou le corse. Notre reforme se doit d'être exemplaire, la mère des révolutions linguistiques, la référence en la matière. C'est à ce prix, selon moi, que le français rayonnera de nouveau dans deux générations."
Voir aussi cette association qui milite dans le même sens :
http://www.langue-francaise-en-danger.com/ecole.php
"Vous voulez joindre l'utile (défendre une noble cause) et l'agréable (faire reculer l'Éducation Nationale qui a décidé d'enseigner coûte que coûte notre langue francaise dans sa globalité sans l'adapter à la société) ? Associez vos amis à ce projet, et faites avancer la réforme de l'orthographe et de la grammaire française. Nous ne voulons évidemment pas la transformer, mais simplement supprimer certaines règles (accord pour le participe passé avec le verbe avoir par exemple, règles de ponctuation...) enseignées en cours de français dans les écoles, ou accepter deux orthographes différentes pour certains mots sur lesquels la majorité de la population fait des erreurs (environ 92% des français écrivent abréviation avec 2b par exemple) et l'enseigner de manière simplifiée."
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 375
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09

Retourner vers Défense et Illustration du néofrançais

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron