Marc RP31 : L'orthographe et les écoles d'ingénieur

Modérateurs : Michel, Varlet, Marc Beaufrère

Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
Messages : 518
Inscription : lun. 07 janv. 2013, 13:54
Localisation : Carrouges (Orne)
Contact :

Marc RP31 : L'orthographe et les écoles d'ingénieur

Message par Marc Beaufrère » mar. 20 oct. 2015, 15:48

Il y a quelques années, je lisais une série d'articles sur les grandes écoles et sur les écoles d'ingénieur expliquant que certaines d'entre elles remettaient en place des dictées suite à la baisse constatée du niveau de leurs élèves. Il y a 60 ans, quelques fautes au certificat d'études étaient éliminatoires. Ensuite, on a dû estimer qu'il ne fallait pas bloquer les études de certains bons élèves du fait de l'orthographe. Certains sont en train de faire marche arrière. L'argument invoqué est que la maîtrise de l'orthographe et de la grammaire et la volonté d'y faire attention, montrent un respect de la personne à laquelle on s'adresse, et peuvent trahir une certain défaut de logique (si on ne sait pas accorder le pluriel par exemple) (Il n'est pas question ici de la coquille ou de l'erreur ponctuelle, mais de la baisse de niveau générale). C'est un argument que j'ai déjà entendu chez des "anciens" mais que je n'ai jamais lu. En ce qui me concerne, je suis favorable à une évolution vers plus de simplicité de l'orthographe et de la grammaire (comme celle de la réforme de 1992), qui accompagne l'évolution phonétique et logique de notre langue, mais je suis néanmoins très attachés aux codes, même s'ils paraissent parfois rigides, pour les arguments évoqués ci-dessus. Dans l'article suivant, un parallèle est également fait avec l'apprentissage de l'anglais : si sa maîtrise devient une condition pour obtenir son diplôme, il paraîtrait incompréhensible que la maîtrise de l'orthographe française ne soit pas également nécessaire.
Article : L'orthographe devient incontournable dans les études d'ingénieur
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey

Répondre

Revenir à « Enseignement »