La francophonie : un voyage dans le futur

[Article publié originellement sur le Forum dans la catégorie Débats et Réflexions le 1er Juin 2013]

Imaginons que je puisse disposer d’une De Lorean, voiture mythique qu’utilisait dans la trilogie « Retour vers le Futur », le célèbre Marty, pour aller voir ce qui se passe dans notre beau pays, d’ici deux générations. Je suppose que le français a disparu de l’Hexagone, mais pas forcément des autres régions du monde. Que puis-je faire ? En tant qu’anglophone, je ne me sens pas trop perdu, puisque je peux me débrouiller dans ma vie quotidienne, mes déplacements, mes achats, l’usage des nouvelles technologies, mes conversations, mes lectures et ainsi de suite. Comme je me sens à l’étroit dans une langue qui n’est pas celle de mon enfance, celle de mes ancêtres, celle de ma culture donc, quelles sont les alternatives qui restent à ma disposition ? Me replonger dans les littératures anglaises et américaines ? Certainement.
Me diriger vers les autres littératures francophones ? Au risque d’en vexer certains, la plupart des productions francophones extra hexagonales ne me parlent pas trop : je ne connais pas l’Afrique, je ne suis jamais allé en Louisiane, mes différentes visites au Québec et à Pondichéry m’ont plongé dans une tristesse insondable.
Ma solution est la suivante : l’immersion dans plusieurs autres univers culturels qui seront toujours en vigueur à l’époque. Dans mon cas personnel, me replonger dans la lecture des œuvres de la littérature latino-américaine, et apprendre de nouvelles langues étrangères, pour celles qui existeront encore, et il y en aura. Puisque parler plusieurs langues permet de développer plusieurs personnalités, je compenserai la disparition de ma langue maternelle, par l’acquisition de nouvelles facettes de mon identité. La pluralité des identités pour oublier la perte de l’identité originelle et pour résister à une identité imposée et non choisie.

Michel
Michel

Les derniers articles par Michel (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  Il y a 1 commentaire sur le forum.