Musiques de printemps

[Publié sur lefrançaisenpartage le 23-04-2013]

Je tenais à vous faire partager quelques découvertes musicales francophones glanées ici ou là… 

 Pupkulies & Rebecca – Fou de Toi

(Envoyé par Salubas)  Autour de la charmante Rebecca, deux allemands envoient du son électro. Leur musique a un côté feutré, propre et joyeux, les paroles sont simples mais positives. Ce groupe fait un peu penser à Pink Martini pour leur côté polyglotte, pour ceux qui connaissent, ils enregistrent des chansons en français, anglais et allemand. On imagine ce genre de chansons passer dans les bars pour cadres parisiens avec leur côté musique d’ambiance (« lounge » en anglais). Ce groupe est une vraie surprise !

 

 

Vous découvrirez aussi avec plaisir leur tube Ici.

Feufollet – Au Fond du Lac

 (envoi de Naleur) Dans la tradition cajun (les francophones de Louisiane, descendants des Acadiens déportés), j’ai beaucoup aimé la musique lancinante de Feufollet avec paroles en français s’il vous plaît. La tradition cajun apporte un supplément d’identité très apprécié par les États-uniens et il existe des festivals de musique cajun très populaires. Feufollet a d’ailleurs gagné le grammy 2010 de la musique zydeco ou cajun pour l’album Couleurs dont est extrait cette chanson. Au niveau des paroles, rien à voir avec le groupe précédent, cela parle beaucoup de la vie de tous les jours, des drames, de l’amour. Ici, on a à faire à une complainte qui évoque une certaines nostalgie grâce aux violons (on devine peut-être une influence musicale irlandaise ; les Acadiens ont longtemps côtoyé les Irlandais au Canada. Peut-être cela vient-il aussi des origines poitevines de nombreux Acadiens).

A voir aussi : http://feufollet.net/

http://www.deezer.com/fr/album/1289210 (pour écouter l’album Couleurs)

 Gaël Faure – On dirait l’Islande

 Découvert par un heureux hasard, cette chanson a beaucoup de charme. Elle évoque le désir d’ailleurs et les grands espaces. Gaël Faure est un jeune Ardéchois de 25 ans, il déclare d’ailleurs « J’aime à croire, que les gens puissent ressentir d’où l’on vient, en ne se fiant simplement qu’à la musique » et c’est vrai que si on ne peut pas dire que la musique évoque l’Ardèche avec certitude, il sait créer une ambiance particulière, un peu mystérieuse, qui n’évoque certainement pas la ville ou l’agitation…! Personnellement, je trouve que c’est une réussite, et qui me surprend agréablement malgré mes a priori que j’ai pu avoir sur la nouvelle Star à laquelle il a participé. 

En cette année 2013, il nous offre donc un album dont les paroles de la chanson phare ont été écrites par Tété.

 

 

Voir aussi :

http://gaelfaure.com/site/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  Il y a 1 commentaire sur le forum.