« Rééquilibrage linguistique » sur Fun Radio

[Publié sur lefrançaisenpartage le 24-09-2012]

La musique annoncerait-elle ce que sera le monde de demain ? Cela faisait un moment que je ne m’étais pas arrêté sur les radios jeunes : NRJ, Fun Radio, Virgin, Skyrock et du coup j’ai été frappé par quelques changements :

– j’ai entendu plusieurs chansons / musiques de type « dance » à la fois en anglais et en français. Jusqu’ici, je crois que je n’avais entendu que Kate Ryan faire de la dance, voire aussi Yta Farrow, mais… c’était il y a au moins 10 ans ! Je constate donc que le français devient une langue acceptable pour faire de la dance, ce qui n’était pas du tout le cas auparavant, on philosophait sur l’incapacité du français à être mis en musique autrement que par nos grands poètes. Hé bien, soyez heureux, on est capable de faire de la musique poubelle en français aussi ! Chouette.

– l’autre phénomène qui devient important, c’est l’arrivée assez importante de chansons portugaises sur les ondes. Je serais bien incapable d’en sortir une seule que j’ai entendue à la radio dans les années 90 ou 00. Il y en avait certes eu quelques unes en espagnol mais jamais en portugais. Il ne s’agit donc pas d’un hasard pour moi, mais d’un phénomène plus profond qui révèle le changement de nos perceptions (sur le Brésil manifestement). Le Brésil deviendrait-il un ailleurs acceptable ? L’image des favelas sera-t-elle supplantée par d’autres ? La première chanson portugaise que j’avais entendue, c’était il y a environ un an, par le grand séducteur devant l’éternel Michel Telo :


J’en avais déjà entendue par moi-même (Franck Aguiar) mais jamais à la radio.

 Actuellement, cela ressemble un peu plus à un déferlement latino-américain (espagnol et portugais). Et quand ce n’est pas dans ces langues, les rythmes ressemblent. Je suis allé voir la liste de diffusion de Fun Radio par curiosité. Sur les 40 premiers titres, j’ai trouvé au 24 septembre 10 chansons entièrement ou partiellement en espagnol ou portugais :

 1) Bara Berê (portugais)

4) Daddy Yankee – Lovumba (espagnol / anglais)

7) Lucenzo – Wine it up (espagnol / anglais)

10) Shakira – Addicted to you 2012 (espagnol / anglais)

15) Alex da Costa – Pase lo que pase (espagnol)

23) Harissa – O malhao (français / portugais)

27) Jose de Rico – Te fuiste (espagnol / anglais)

34) X-Man – Madinina kuduro 2012 (espagnol (?))

37) Tchu Tcha Tcha – « O neymar dançado » (portugais)

40) Luzi Occi ft. Mister Kingsize – Rythmo Kaliente (français – portugais)

 Je les ai écoutées spécialement pour vous pour savoir quelles langues y étaient parlées. Je vous préviens : c’est la dernière fois que je fais ça ! C’est vraiment insupportable…

 Pour information, il y avait également :

– 4 chansons en français et anglais

– 17 chansons unilingue anglais dont 5 (à ma connaissance) par des français (Bob Sinclar, David Guetta, Mathieu Bouthier) et un belge (Basto)

– 7 chansons unilingue français

 Si je compte bien, il en reste deux sans paroles sur l’extrait de 30 secondes qu’ils passaient. (40, le compte est bon!)

 Ce qui m’intéresse ici, c’est que l’on voit que les producteurs ont senti qu’il y avait un billet à faire : les rythmes sont souvent les mêmes (antillais, tropicaux), et les producteurs français ont même lancé deux duos franco-portugais, ce qui doit correspondre à une attente du public. Au sein des groupes français, on en observe également qui ont la même instrumentale (qui évoque les Antilles ou l’Amérique du Sud) : Keen V et Kimaï. Il faudrait pousser l’étude sur plus longtemps mais je ne prétends pas être définitif sur le sujet. Ceci dit, au vu de ces résultats, on peut dire que Fun Radio qui n’a longtemps diffusé que des chansons britanniques et américaines, voire françaises (du temps de ma jeunesse !) a pris un virage vers plus de diversification linguistique. Le français est toujours aussi (modestement) présent, l’anglais y est toujours présent mais plus souvent associé à d’autres langues (français, espagnol, portugais). Certaines chansons sont même entièrement en portugais et espagnol, phénomène qui sera amené à s’amplifier, je suis prêt à en prendre le pari. De plus en plus, la musique et la présence linguistique sur les ondes me paraissent être la partie émergée de la représentation française de l’importance des pays dans le monde avec un décalage. On parle depuis longtemps de l’émergence de l’espagnol aux États-Unis, de l’émergence des Brics dont le Brésil. Ajoutons à cela la plus-value « soleil » qu’évoquent les pays de langue portugaise ou espagnole ainsi je pense le fait que l’espagnol est la deuxième langue apprise en France après l’anglais et on a, je crois, un tableau de la situation linguistique dans l’inconscient des français. A quand des chansons en Allemand sur Fun Radio ? (peut-être quand ils auront des plages ensoleillées)

 Vous m’épargnerez ce travail pour les autres radios ? Non ? Bon, on verra…

 Petite interrogation naïve : il y a vraiment des gens qui écoutent… ça ? J’ai frôlé la migraine en 20 minutes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  Il y a 1 commentaire sur le forum.