Quels mots français pour remplacer les anglicismes ?

(Publié sur lefrançaisenpartage le 26-02-2012)

Vous êtes un francophone convaincu mais damn it, c’est toujours un mot english qui vous vient. Cependant, vous avez pris vos résolutions, cette fois-ci, vous allez faire un effort pour utiliser le mot français approprié, celui qui décrit au mieux son objet plutôt qu’un vague mot anglais. Et oui, il faut parfois réapprendre à parler français, un peu comme lorsque l’on utilise des gros mots à tout bout de champ et que l’on arrive pas à s’arrêter malgré le fait que l’on verse 50 centimes à chaque fois que l’on en dit un dans la boîte à gros mots.

Il faut bien en être conscient, changer les mots anglais que l’on utilise au quotidien est un effort pour briser des réflexes, ça ne paraît donc pas naturel au début. Il faut donc bien cibler les mots que l’on veut remplacer. Se dire : à partir de maintenant, j’arrête de dire « cool » ou « in » pour décrire tout et n’importe quoi, je fais un effort de réflexion pour trouver le mot qui décrit véritablement ce que je pense et / ou ce que j’observe. Ce n’est pas tellement le besoin de trouver le mot équivalent, mais le plaisir de trouver le mot précis pour décrire ce qui m’entoure. Je me force parfois à dire courriel (pas systématiquement, mais quand j’y pense) et déjà deux trois fois j’ai remarqué des personnes de mon âge qui utilisaient ce mot. Comme quoi…

Petit exercice d’observation linguistique

(publié sur lefrançaisenpartage le 09-02-2012)

Voici un petit sujet à méditer. Considérez l’utilisation du concept « sous vide d’air » dans les phrases suivantes. Différence si l’on lit :

  1. Emballage airless.
  2. Emballage airless (sous vide d’air).
  3. Emballage sous vide d’air (ou « airless »)
  4. Emballage « airless » (mot anglais signifiant « sous vide d’air »).
  5. Emballage sous vide d’air (vous pouvez rencontrer « airless », mot anglais).
  6. Emballage sous vide d’air (les anglophones disent « airless »)
  7. Emballage sous vide d’air (les anglophones disent « airless », de « air » : air et « -less » : sans)
  8. Emballage sous vide d’air.

Je les ai classées dans un ordre « croissant ». Je trouve que selon les phrases, l’implicite n’est pas du tout le même. Dans la phrase 1), on présuppose que le lecteur sait ce que veut dire « airless », et que l’on n’a pas besoin de lui expliquer que cela vient de l’anglais et comment le sens est porté. Ou pour ceux qui ne parlerait pas anglais, on présuppose qu’ils devraient le parler.

Message à MFM (et réflexions sur Mr-tout-le-monde)

(Publié le 18-09-2011 sur lefrançaisenpartage)

MFM, une radio 100% chanson française avec une devise… en anglais

MFM, c’est la radio qui ne diffusent que des chansons d’expression française. Aussi, je suis surpris quand j’écoute leur radio d’entendre « MFM, Ma French Musique ». Je ne comprends pas ce paradoxe : faire le pari qu’une radio peut marcher qu’avec des chansons d’expression française et utiliser une devise en anglais. Une devise en français leur ferait-elle perdre des auditeurs ? Si le français, ça fait ringard, vieux ou pas assez populaire, alors pourquoi ce choix ? J’avoue que je reste perplexe. Aussi, pour en avoir le cœur net, je leur ai écrit un message.

Le poids de Mr-tout-le-monde

L’écriture du message touche pour moi au coeur de ce que j’essaie de faire différemment de certaines associations francophones qui se décrédibilisent à mes yeux à parler de collaboration, d’empire; etc… en parlant de cette mode de tout mettre à l’anglais. Cela part, je le pense d’une vraie intuition : le système (médiatique, économique…) est soumis pour l’instant à une structure pyramidale où l’expression anglaise est considéré comme l’apanage des élites. Cela est trahi par ce fameux « tout le monde » dans le sentiment que l’on a que « tout le monde » parle anglais, qu’ « on » ne peut pas ignorer l’anglais, qu’ « il » faut parler anglais.

  Il y a 1 commentaire sur le forum.