Comment endormir son enfant ? La réponse en chansons

Comment endormir bébé ? La recette !

Il est né le divin enfant, c’est merveilleux ! … mais il ne veut pas dormir, le coquinou. Il ne vous voit tout d’abord pas, sa vision n’est pas encore affûtée, et quand vous essayez de lui parler, il ne vous entend pas car il est en train de crier. Jusqu’ici vous aviez essayé de lui chanter des comptines et des berceuses, mais au bout d’une demi heure à une heure d’efforts, un son de trompette vous signale une couche à changer et réduit à néant vos efforts. Tout est à recommencer mais tel un Sisyphe des temps modernes (un Sisyphe 2.0), vous reprenez vos efforts (infructueux) de père modèle et attentionné et recommencez une berceuse. Qui sortira vainqueur de ce combat de titans entre Papa et son fils ? La réponse (suspense !) avec Bénabar (il ne vaut mieux pas que le bébé comprenne les paroles) :

Bénabar – La Berceuse (2005)

 

Puis au fil des jours et des premières semaines, il prend conscience de votre voix, regarde votre bouche prononcer des mots qu’il ne comprend pas… à moins que ? mais il est fasciné. Là vous comprenez que vous avez un pouvoir sur lui, c’est le moment de l’utiliser. Les sons brefs l’étonnent, les voyelles qui s’allongent retiennent son attention. Vous faîtes des grimaces en chantant Patrick Bruel, il rigole ou chouine (selon les moments et selon la justesse de votre voix), mais quand vous chantez une maison bleue qui s’adosse à la colline (Maxime Le Forestier) (cliquez ici pour une version surprenante et poétique), il a l’air plus attentif. Des voyelles qui s’étirent, une mélodie douce, la recette de la berceuse idéale vous apparaît, c’est LA solution à vos problèmes. Vous n’avez plus les vieux vinyles de vos parents alors vous allumez votre ordinateur portable et retrouvez les paroles d’une chanson douce que vous chantait votre maman :

Nouvelle Chanson Française 2 – Les têtes d’affiche du début des années 2000

(Publié sur lefrançaisenpartage le 14-02-2011)

La nouvelle chanson française (ou Nouvelle Scène Française, NSF) a vu l’émergence de têtes d’affiches qui ont popularisé le renouveau de la chanson française au début des années 2000. On trouve des artistes très différents mais qui ont toujours en commun des textes soignés, originaux. J’avais déjà eu de nombreuses discussions où j’avais du mal à trouver un bon artiste français pour parer au fait qu’il n’y a de bon que les artistes qui chantent en anglais, mais lorsque l’on prend le temps de regarder ses « compilations faites maison » (oups!) de se rappeler les concerts, on en trouve toujours un de plus qui finalement n’est pas si mauvais. Et pas besoin d’aller chercher des inconnus ou un truc ringard… Mathieu Chedid (alias -M-), Bénabar, Cali, Raphaël, Thomas Dutronc, fils de Jacques, Sanseverino, un qui ne plaît pas à tout le monde : Vincent Delerm. En ce qui concerne les filles, je ferais un article séparé, faute de place, et aussi parce qu’il y a eu une génération qui est venue juste après.

Allez, on commence par celui qui est la nouvelle chanson française à lui tout seul, et qui a sonné le début de la déferlante des années 2000 par son tube : « J’crois qu’ya une fille qu’habite chez moi » avec sa musique de fanfare. L’album Bénabar (de Bénabar) fait partie de mes albums d’anthologie, je connaissais (il y a déjà presque 10 ans) la quasi totalité de cet album. Une vraie merveille au niveau des textes et du bien-vu, de la justesse des situations décrites. J’aimerais vous faire découvrir « à notre santé », malheureusement on ne le trouve pas en clip.

  Il y a 1 commentaire sur le forum.