La Confédération des Peuples de France en 2039

Dans cette uchronie, je m’appuie sur les textes que j’ai écrit sur le Forum de la voix francophone et en particulier sur la démission des élites, sur la résignation (relative) du peuple de France, sur le néofrançais, sur le français perçu comme langue alternative ainsi que sur l’Afrique.

Comme il n’est pas possible de parler de la situation linguistique en 2039 en dehors de son contexte, je présente d’abord le cadre politique puis le cadre financier.

————-

14 juillet 2039, 250e cinquantième anniversaire du début de la Révolution Française. Le Quotidien du Peuple, édité à Pékin, (capitale de la République Populaire de Chine, première puissance mondiale), dans son supplément culturel, brosse un tableau général de la situation en France, à l’occasion de cet anniversaire. Ce texte est écrit par un Français, correspondant permanent du Quotidien du peuple à Paris.

La situation politique

La France est devenue une Confédération avec des peuples fondateurs sur le modèle du Canada qui se sont regroupés sur des territoires distincts. La plupart des DOM-TOM ont fait sécession : ils ont été absorbés par des puissances voisines ou ont tenté l’aventure d’un destin individuel avec le risque de dérive vers la dictature et la pauvreté. Depuis que d’importants gisements pétroliers ont été découverts en Guyane, aussi bien au large de ce département que dans la forêt amazonienne, et qu’ils ont permis à la France, dès les années 2020 d’être autonome en matière d’hydrocarbures, la filière nucléaire a pu être réduite en conséquence. Les Guyanais, tentés un moment par des forces centrifuges, ont su négocier la consolidation de leurs liens avec la France et ont exigé en retour un statut confédéral à l’image de la Nouvelle-Calédonie des années 2000.

Le choc des civilisations en photo

 [Article initialement publié sur le Forum dans la catégorie Géopolitique et Francophonie le 5 Décembre 2013]diplomates3

À Genève, le 24 novembre dernier, les ministres des affaires étrangères de France, de Chine, des États-Unis d’Amérique, d’Iran et de Russie ont négocié un accord international sur le dossier nucléaire iranien.
Sur la photographie, de gauche à droite, l’Iranien, le Chinois, l’Américain, le Russe et le Français.
Ce qui saute aux yeux c’est la complicité des trois compères de droite. Paul Kerry est un buddy (un copain), Serge Lavrov un tovaritch (un camarade) et Laurent Fabius un pote. Ce sont des occidentaux au sens large. On croirait voir la réincarnation de Washington et Lafayette à Mount Vernon, de Napoléon et Alexandre Ier à Tilsitt, de Kroutchev et Kennedy à Vienne.
Je ne sais si, au moment de la prise de vue, ils s’exprimaient en français mais ce dont je suis sûr, c’est qu’ils sont tous francophones. John Kerry va passer ses vacances chez son cousin Brice Lalonde à Saint Briac, station familiale en Ille-et-Vilaine, Laurent Fabius va souvent dans le Lubéron voir ses amis et Serge Lavrov à Courchevel où déambulent depuis la Pérestroïka des Natacha altières en chapka d’Astrakan.

Destins comparés de la Chine et de la France

[Article initialement publié sur le forum dans la catégorie Géopolitique et Francophonie, le 3 Juillet 2013]

Destins comparés de la Chine et de la France à travers leur système d’écriture

Je voudrais faire un rapprochement entre la Chine du XVIe siècle, et le commencement de son déclin, et la France au début du XXIe siècle.
La Chine, par ses avancées technologiques, par l’étendue de son empire, aurait pu, à l’époque de la fin de la Renaissance européenne, se lancer à la conquête du monde. Or, elle s’est repliée sur elle-même, a interdit à ses amiraux, par exemple, de naviguer au-delà de la mer de Chine.
La France d’aujourd’hui est également en position de repli : repli sur des certitudes héritées du passé, culpabilisation par rapport au passé colonial qui nuit à la cohésion nationale, ossification des rapports sociaux, politiques et syndicaux, complexe de supériorité et d’infériorité autant envers les États-Unis d’Amérique qu’envers ses grands voisins européens (Angleterre et Allemagne en particulier), pour ne prendre que quelques exemples.

La francophonie au XXIIème siècle

[Article publié initialement sur le forum dans la catégorie Géopolitique et Francophonie le 3 Février 2013]

Le couple Chine Afrique est le véritable avenir de la francophonie.

Nous partons d’une hypothèse francophone basse. Le français n’est plus parlé en France à la fin du XXIe siècle. Il est en effet remplacé soit par l’anglais, soit par une ou plusieurs autres langues pouvant apparaître sur la scène linguistique. En tout état de cause, dans ces conditions extrêmes, le français, hors du sol de France, accéderait néanmoins de plein droit au statut de langue ancienne, avec le prestige lié à cette nouvelle situation.
Le Français deviendrait alors une langue enseignée dans les universités, ou dans ce qui en tiendra lieu ; ces universités seront étrangères, chinoises en particulier. Ce phénomène sera similaire à celui qu’a connu le grec ancien au XXème siécle. On enseigne en effet le latin, le grec, dans les grandes universités européennes, américaines, et il est facile de voir qu’il y a plus de spécialistes du grec ancien dans les universités d’Europe occidentale et d’Amérique que dans toute la Grèce réunie.
Si les Français se désintéressent de leur langue, et si le français de France devient une langue morte en France, hypothèse basse donc, le français va demeurer une langue ancienne prestigieuse dans les lieux de savoir des autres aires culturelles.

  Il y a 1 commentaire sur le forum.