Indépendance et dépendance

[Article originellement publié sur le forum dans la catégorie Géopolitique et Francophonie le 5 Décembre 2013]

Je reviens sur cette notion d’esprit français, et particulièrement sur le concept d’esprit d’indépendance qui serait caractéristique des Français. Le Français indépendant d’esprit, disons plus indépendant que ses autres voisins européens, par le fait même qu’il est extrêmement indépendant, appelle inévitablement son contraire : le courtisan, le collaborateur. Le caractère français oscilllerait donc entre le rebelle et le soumis. Aujourd’hui, nos élites autrefois arrogantes et souvent insoumises, si elles veulent toujours se singulariser sur la scène du monde, le font désormais en rivalisant de courtisanerie envers les puissances du jour.
La question est : d’où vient ce trait de caractère qui oscille entre la rébellion d’un De Gaulle et la compromission d’un Pétain ?

L’esprit gaulois. Indiscipline et rébellion ?

Article initialement publié sur le Forum de la voix francophone dans la rubrique Géopolitique et Francophonie du 21/05/2013.

Le monde gaulois a été littéralement détruit par les Romains. Le monde français aurait pu, lui aussi, être détruit par les Anglais au Moyen Âge, les Espagnols au début du XVIIe siècle, les coalisés au temps de la Révolution Française, les alliés en 1815, les Prussiens en 1870, les Allemands en 1940, les Américains mêmes avec le plan Amgot (Allied Military Government of Occupied Territories) les Soviétiques pendant la guerre froide, et ce n’est pas fini car d’autres périls nous attendent. Mais il a jusqu’à présent survécu, contrairement à son prédécesseur, le monde gaulois.

Les Gaulois, en effet, n’étaient pas organisés en royaumes alliés de Rome et plus ou moins indépendants. Ils étaient seulement intégrés au sein des provinces romaines. Et les gallo-romains en conséquence avaient un degré d’autonomie politique absolument nul ; raison pour laquelle le monde gaulois au sens culturel a entièrement disparu. En comparaison, les Français de l’occupation, au moins jusqu’en 1942, avait une autonomie politique bien plus grande que les tribus gauloises dans l’Empire Romain : le régime de Vichy entretenait des ambassadeurs avec ceux qui avaient été ses ennemis quelques mois plus tôt, nommait les fonctionnaires et les gouverneurs dans son Empire, exploitait les ressources de l’Indochine en coopération avec les Japonais.

  Il y a 1 commentaire sur le forum.