Petit exercice d’observation linguistique

(publié sur lefrançaisenpartage le 09-02-2012)

Voici un petit sujet à méditer. Considérez l’utilisation du concept « sous vide d’air » dans les phrases suivantes. Différence si l’on lit :

  1. Emballage airless.
  2. Emballage airless (sous vide d’air).
  3. Emballage sous vide d’air (ou « airless »)
  4. Emballage « airless » (mot anglais signifiant « sous vide d’air »).
  5. Emballage sous vide d’air (vous pouvez rencontrer « airless », mot anglais).
  6. Emballage sous vide d’air (les anglophones disent « airless »)
  7. Emballage sous vide d’air (les anglophones disent « airless », de « air » : air et « -less » : sans)
  8. Emballage sous vide d’air.

Je les ai classées dans un ordre « croissant ». Je trouve que selon les phrases, l’implicite n’est pas du tout le même. Dans la phrase 1), on présuppose que le lecteur sait ce que veut dire « airless », et que l’on n’a pas besoin de lui expliquer que cela vient de l’anglais et comment le sens est porté. Ou pour ceux qui ne parlerait pas anglais, on présuppose qu’ils devraient le parler.

Vous avez dit resémentisation ?

(Publié le 23-05-2011 sur lefrançaisenpartage)

Pour ceux que la linguistique intéresse, la formation de nouveaux mots offre parfois des surprises pour les étymologistes !

Un chicken burger s’il vous plaît !

Par exemple, lorsque l’on parle d’un chicken burger, on parle donc d »une « catégorie de burger« , un « burger au poulet », et par raccourci on fait bien sûr référence à un hamburger. C’est que les anglophones ont décomposé le mot hamburger comme : ham + burger; un burger au jambon (ham). Il en découle logiquement le chicken burger. L’histoire nous apprend pourtant que le hamburger était un morceau de boeuf (salé, car cela se conservait mieux) parfois servi entre deux tranches de pain aux gens qui faisaient la traversée depuis l’Allemagne sur le Hamburg America Line. Le hamburger doit en fait son nom à la ville de Hambourg (Hamburg en allemand), ce qui n’a pas grand chose à voir avec le jambon… ! On a donc assisté à un phénomène de resémantisation, autrement dit des gens ont redécoupé le mot et donné un sens à ses composants (morphèmes) indépendamment de leur sens originel.

Hamburger => (resémentisation) Ham + Burger => Chicken Burger

  Il y a 1 commentaire sur le forum.