Carte de la population francophone dans les pays de l’OIF

Numériser0002

C’est une carte, avec toutes ses imperfections (est-ce qu’il n’en manque pas là, qui compte-t-on dans la catégorie « population francophone »…?) mais a néanmoins le mérite de donner une petite idée de la présence du français dans les pays membres de l’OIF : grosse présence au Québec, en Tunisie, implantation forte en Afrique centrale. On se surprend à voir la faible présence du français en Côte d’Ivoire et sa si forte implantation en Tunisie. La carte ne rend pas la diversité des situations et leur dynamique : langue étrangère privilégiée dans le Maghreb, mais avec une langue maternelle commune, elle est langue d’union dans un certain nombre de pays linguistiquement divisé le long du golfe de Guinée et y est donc a priori promise à un avenir plus important. Cette carte est extraite du rapport  « la langue française dans le monde 2010 » aux éditions Nathan.

Retour sur les progrès de la sensibilisation autour de la francophonie depuis 2010

(Publié le 20-05-2012 sur lefrançaisenpartage)

Les informations du rapport de l’OIF 2010 ont été popularisées

Il y a 3 ans, je commençais mon carnet et il y a à peu près deux ans, je découvrais le rapport de l’OIF La langue française dans le monde 2010 qui contient une quantité d’informations intéressantes très importantes : nombre de francophones dans le monde, répartition géographique, progrès, évolutions, initiatives prises en sa faveur, etc… Je mesurais le gouffre entre ce qui se fait et qui m’a surpris par l’ampleur des actions et de la dynamique, et ce que le grand public en sait. Auparavant, personne ne savait quel était le nombre de francophones dans le monde, les chiffres allant de 70 millions (version du site ethnologue je crois, que je soupçonne de francophobie patente) à 500 millions pour les exaltés de la francophonie. On se battait à coup de chiffres sans aucune source vérifiable, certains se cantonnant à la population de la France + Belgique francophone, d’autres y ajoutant la population de pays de langue officielle française en y comptant tout le monde. Le rapport de l’OIF est passé par là, et maintenant le chiffre de 220 millions s’est imposé et fait référence.

Ce rapport a également contribué à donner une image beaucoup plus précise de la situation du français dans de nombreux pays sur lesquels nous n’avions quasiment aucune donné si nous ne nous y étions pas rendu par nous-même, ce qui justifiait bien souvent le franco-pessimisme, car on avait une propension à tout voir en noir : personne ne maîtrise le français en Afrique, le français recule au Québec, l’anglais prend la place du français dans de nombreux pays africains et bientôt en France ce sera inévitable. Bref, c’était le grand flou et la place aux fantasmes les plus divers.

Sortie du rapport 2010 sur la langue française dans le monde

(Publié sur lefrançaisenpartage le 3-11-2010)

Ça y est, depuis 15 jours est sorti le rapport de l’OIF sur la langue française : la langue française dans le monde 2010. Nouveaux sujets, données actualisées, format agréable, c’est l’outil indispensable pour se faire une idée sur la situation du français. Vous pouvez lire gratuitement le rapport ici.

Evolution des rapports de l’OIF

 

rapport2010 Dans les anciens rapports de l’OIF sur la francophonie, on pouvait trouver des informations sur l’équipement en téléphones portables, les soins à la santé, etc… dans les pays francophones. Le nouveau rapport se démarque de cela en ce qu’il se concentre uniquement sur la langue française : statistiques, enquêtes, analyses. C’est une vraie mine d’informations et on peut y découvrir de nombreuses informations exclusives que l’on ne pouvait pas facilement, et même souvent pas du tout, trouver sur la toile.

L’ouvrage se décompose en quatre grandes parties : le dénombrement des francophones, une langue pour apprendre,  le français, une des grandes langues du monde, et l’actualité de la langue française.

Quelques changements sont à noter : tout d’abord la méthode de décompte des francophones dans une vingtaine de pays d’Afrique consiste à ne considérer comme francophone que les personnes sachant lire et écrire le français.

  Il y a 1 commentaire sur le forum.